Contact
France
Contact us
Replay

Sell or Else - Retour sur les Cannes Lions

News and insights
#News

Vos boites mails regorgent de newsletters vous livrant un débrief complet de Cannes à travers les grand prix et autres tendances aux noms toujours plus farfelus (on parle désormais de « hackvertising », « techvertising », ou encore « goodvertising »). Tant mieux, car nous n’allons pas vous proposer cela.

Cette année, on vous parle de création purement business et on vous raconte comment font les meilleurs annonceurs pour transformer l’essai d’un bon ciblage en une bonne création de conquête. On a scanné pour vous le site du Cannes Lions Festival et sélectionné le top de la création qui convertit, celle qui métamorphose vos prospects en clients en générant des ventes mesurables et instantanées, ou bien celle qui invente des façons singulières de vendre ou d’acheter des produits.

Comme le disait David Ogilvy : « We sell or else ». Alors c’est parti pour les 👉 CREATIVE WAYS TO SELL 👈

La créa la plus techos : NIKE – Snapchat A/R Jordan :

Afin de lancer la nouvelle paire de Air Jordan III Tinkers, l’agence R/GA a recréé en réalité augmentée Michael Jordan réalisant son dunk mythique et l’a mis à la disposition des fans lors des NBA all-star game sous forme Lens dans Snapchat. Les utilisateurs pouvaient projeter MJ dans les airs à travers leur écran de smartphone, et acheter directement depuis l’app la paire de baskets que l’avatar des Chicago Bulls portait sur lui. C’est la première fois qu’un projet e-commerce est réalisé de manière native dans un Lens Snapchat. Les résultats ont dépassé les attentes, puisque le snapcode a atteint 5,8 millions d’utilisateurs uniques, Snapchat a enregistré un engagement 4x supérieur à la normale et la paire de Air Jordan fut sold-out en 23 minutes.

https://www.rga.com/work/case-studies/a-r-jordan

La créa la plus maline : YOOX – The Most Exclusive Collection

D’après une étude, 76% des gens skippent les annonces plutôt par habitude que par désintérêt pour son contenu. Pour changer la donne, YOOX a créé THE MOST EXCLUSIVE COLLECTION. L’opération consistait à retirer du site les produits les plus tendances et à les proposer à la vente une seule fois par client et uniquement via une bannière vidéo où l’on voyait l’objet sur le point d’être détruit par une machine de la mort. Si les gens skippaient la pub, ils ne pouvaient plus jamais retrouver ce produit sur YOOX, les incitant à acheter directement ou à réfléchir à deux fois avant de skipper. Les résultats furent impressionnants : 14.7M d’utilisateurs uniques touchés, 19M de vues à 100%, un taux de non-skip de 23% plus élevé que la concurrence, un temps moyen de vidéo vue de 14.5 sec, et 266K€ de produits vendus via les bannières uniques.

https://bit.ly/2u3x6F2

La créa la plus osée : NOBLEX – The All-In Promo

Pour la coupe du monde, Noblex, marque locale de téléviseur, a tenté le tout pour le tout afin de se démarquer de la concurrence asiatique. Ils ont proposé aux consommateurs argentins un remboursement intégral de leur téléviseur si jamais l’Argentine ne se qualifiait pas, incitant les gens à acheter leur TV rapidement pendant la phase de qualification. L’équipe nationale étant passée à deux doigts de ne pas assurer sa place en poules, l’opération a pris une ampleur sans précédent et a considérablement augmenté les ventes de la marque.

https://bit.ly/2KFnKcS

La créa la plus real-time : SNICKERS – Hungerithm

Il y a quelques années, Snickers a lancé sa plateforme de marque « you’re not you when you’re hungry » avec une suite de films montrant des consommateurs énervés redevenir eux-mêmes après avoir mangé un Snickers. Cette année, la marque a ancré son discours dans le quotidien grâce à un algorithme intitulé Hungerithm, analysant en temps réel l’humeur des internautes. Plus l’énervement digital montait, plus le prix de ses barres chocolatées diminuait. Il suffisait alors de vérifier l’humeur du web sur un site et de demander un code pour obtenir une réduction dans le 7-eleven le plus proche.

https://bit.ly/2EphAKe

La créa la plus sociale : OPEL – Pay with views

Puisque les annonceurs déboursent des sommes considérables afin que leurs vidéos soient vues, on peut estimer que les vues valent de l’argent. Pour le lancement de la nouvelle OPEL ONLINE EDITION, la voiture la plus connectée de la marque, le constructeur a offert aux clients la possibilité de payer leur future voiture avec des vues. L’opération consistait à se filmer soi-même en train de faire un test drive. Si la vidéo obtenait un certain nombre de vues, la voiture vous appartenait. Yuri Schuurkes, en générant 30M de vues de manière organique, a donc été la première personne au monde à acheter une voiture avec des vues YouTube.

https://bit.ly/2hqtbzf

La créa la plus millenials : Volvo – Care by Volvo mobile app

D’après Volvo, les millenials ne possèdent plus rien car ils préfèrent s’inscrire à des services de location. Volvo a alors décidé de pousser la logique jusqu’au bout en offrant aux millenials la possibilité de s’inscrire à la dernière Volvo XC40. Les consommateurs pouvaient payer cet abonnement au véhicule de la même manière que n’importe quel autre service : avec une app et en quelques clics.

https://bit.ly/2K8uOKH

La créa la plus communautaire : XBOX – the Fanchise model

Les jeux vidéos sur console sont clairement devenus une activité de riches. Pour profiter pleinement de son expérience, il faut acheter une console + quelques jeux + deux manettes + l’abonnement en ligne + les updates et autres packs vendus en ligne. En somme, la note finit par être très salée. A travers son service de customisation de manette, le Xbox Design Lab propose de personnaliser jusqu’au moindre bouton de contrôle mais il faut être prêt à débourser 50% de plus que le prix d’une manette standard. Alors Xbox a lancé le Fanchise Model, où les gamers pouvaient créer leur design de manette et faire le marketing de celle-ci pour la vendre à la communauté Xbox et gagner de l’argent. Microsoft boostait les campagnes des gamers à l’aide de pubs TV, d’affichage, et autres leviers on/off. Une idée communautaire habile mêlée à un marketing astucieux a permis d’augmenter les ventes globales de manettes de 350%.

https://bit.ly/2zj8hKi

Et pour finir sur une touche tricolore, les agences françaises ont cumulé 70 récompenses dont 8 Gold, 23 Silver et 39 Bronze. La France se positionne ainsi comme la 4e plus grosse place créative mondiale, derrière les US (336 Lions), le UK (110), et le Brésil (101).

Vous avez vu un cas qui nous a échappé, ou vous voulez réagir à l’un des cas, contactez-nous ! 

Contactez-nous 

 

published by
Vincent Lefeubvre, Senior Strategic Planner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer du contenu adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

J'accepte