Contact
France
Contact us
Replay

La Vigie #15

News and insights
#Data x Créa

Les trottinettes électriques ne m’émeuvent qu’assez peu – et ce malgré l’attention considérable dont elles font l’objet dans les médias. Elles paraissent constituer une piste de « mobilité douce » intéressante – parmi d’autres –, légèrement encombrante, au bénéfice écologique encore contesté (notamment en raison de leur mode de fabrication). Certains les utilisent au quotidien, au point de ne plus pouvoir s’en passer ; d’autres les abhorrent et leur font visiter le fond de la Seine à intervalle régulier. Je n’ai cédé à aucun de ces deux excès.

MAIS POURQUOI TANT DE HAINE ? 

Il est rare qu’un mode de transport – ou même, en général, une innovation – cristallise autant d’animosité. Une part de l’agacement exprimé s’entend volontiers. Mais un point précis parmi les tombereaux de critiques retient l’attention : la propension de certains commentateurs à disqualifier cette potentielle alternative écologique au nom de son caractère infantilisant et « dévirilisant ».

[…]

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous sur L’Usine Digitale.

Publié par
Paul Grunelius, Planneur stratégique